caisson

caisson [ kɛsɔ̃ ] n. m.
• 1751; caixon 1418; it. cassone « grande caisse », avec infl. de caisse
1Autrefois, Grande caisse montée sur roues, utilisée pour les transports de munitions, de vivres.
2Caisse métallique pleine d'air permettant d'effectuer des travaux sous l'eau. 1. cloche (à plongeur). Caisson à air comprimé ( hyperbare) . Maladie ou mal des caissons : les accidents de décompression. ⇒ aéropathie.
3Archit. Compartiment creux d'un plafond, orné de moulures. Plafond ancien à caissons décorés.
4Fam. Tête. Loc. Se faire sauter le caisson : se tirer une balle dans la tête.

caisson nom masculin (ancien provençal caisson, de caissa, caisse) Voiture utilisée autrefois au transport des munitions d'infanterie ou d'artillerie. Autrefois, coffre ménagé sous les sièges d'une voiture. Aéronautique Dans une structure d'avion, compartiment fermé, à haute résistance en flexion et en torsion. Architecture et Bâtiment Chacun des compartiments creux, moulurés, pouvant entrer dans la décoration des plafonds et des voûtes. Coffre contenant les organes de manœuvre d'une fermeture roulante ou à glissière. Cartographie Échantillon de teinte ou de poncif figurant en légende. Marine Placard ou coffre construit dans les emménagements. Mobilier et décoration Partie creuse d'un meuble (par exemple recevant des tiroirs). Nucléaire Enveloppe d'un réacteur nucléaire qui contient le fluide de refroidissement. Travaux publics Carapace en métal ou en béton armé permettant d'effectuer des travaux de fondation dans des terrains peu cohérents ou immergés. ● caisson (expressions) nom masculin (ancien provençal caisson, de caissa, caisse) Populaire. Se faire sauter le caisson, se tirer une balle dans la tête. Caisson d'extraction, coffre comportant des orifices ou bouches d'extraction d'air. Caisson de ventilation, coffre constituant à la fois conduit d'air et support de bouches de soufflage. Caisson étanche ou de flottabilité, compartiment étanche de la coque assurant sa flottabilité. Caisson hyperbare, cylindre métallique étanche permettant d'admettre un plongeur sous-marin et de le transporter ainsi vers une chambre hyperbare. Maladie, mal des caissons, ensemble des accidents ostéo-articulaires et nerveux dus à la décompression observés surtout chez les scaphandriers et les plongeurs. Caisson de pont, structure tubulaire, formée d'un assemblage d'âmes et de « hourdis ». ● caisson (synonymes) nom masculin (ancien provençal caisson, de caissa, caisse) Médecine. Maladie, mal des caissons
Synonymes :
- aéroembolisme

caisson
n. m.
d1./d ARCHI Compartiment creux, orné de moulures, qui décore un plafond ou une voûte.
d2./d TECH Grande caisse étanche immergée, contenant de l'air, et permettant de travailler sous l'eau.
|| MED Caisson hyperbare, dans lequel on augmente la pression de l'air, utilisé en thérapeutique (traitements des accidents de décompression et de la gangrène gazeuse).
d3./d (Maurice) Coffre de voiture. Quand on part en vacances, le caisson est plein.

⇒CAISSON, subst. masc.
A.— Caisse plus ou moins grande servant, en tant que contenant, à divers usages techniques.
1. TRANSPORT(S)
a) Grande caisse montée sur roues, utilisée dans l'armée pour le transport des munitions, des vivres, etc. Il croit entendre la marche cadencée des troupes et le roulement des caissons (COPPÉE, La Bonne souffrance, 1898, p. 111) :
1. Les cours étaient remplies de caissons de l'artillerie ouverts et chargés de poudre, préparés pour la revue du lendemain.
VIGNY, Servitude et grandeur militaires, 1835, p. 72.
b) Vieilli. Caisse ménagée sous les sièges d'une voiture hippomobile :
2. ... bonne occasion pour faire déjeûner mes chevaux et pour déjeûner moi-même : je tire du caisson de la voiture mon sac à avoine; ...
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 3, 1813, p. 33.
P. métaph., pop. Tête. Se faire sauter le caisson. Se suicider (cf. se faire sauter la cervelle) :
3. Allons, partons de suite, dit-il, je suis pressé d'en finir.
— Quelle mort préférez-vous?
— Faites-moi sauter le caisson.
P. BOREL, Champavert, Passereau, l'écolier, 1833, p. 217.
2. MÉD. Caisson à décompression, caisson hypobare. ,,Appareil dans lequel des êtres humains ou des animaux peuvent être exposés à une pression abaissée`` (Méd. Biol. t. 1 1970).
Mal des caissons. Accident dû à la décompression.
3. MAR., TRAV. PUBL. Grande caisse en métal ou en béton armé, employée pour exécuter des travaux sous l'eau. La durée du travail en caisson nécessaire à l'apparition des ostéoarthropathies est des plus variables (P. RAVAULT, G. VIGNON, Rhumatologie clinique, 1956, p. 575).
B.— ARCHIT. [L'accent est mis sur la partie creuse] Compartiment creux d'un plafond résultant de l'assemblage des solives ou servant à la décoration. Plafond à caissons. Plafond de chêne à caissons sculptés (BOURGES, Le Crépuscule des dieux, 1884, p. 96).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1418 caixon « coffre servant aux transports militaires » (CAUMONT, Voy. d'outremer, La Grange ds R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 287); av. 1559 casson (MART. DU BELLAY, Mém. ds DG); b) 1636 caisson « petite caisse dans laquelle on envoie des marchandises » (MONET, Abr. des lang. fr. et lat., Genève) — 1751 (Encyclop. t. 2); 2. 1694 archit. (CORNEILLE); 3. 1787 « petit coffre ménagé sous les sièges ou à l'arrière des voitures » (FÉR.); 4. 1832 mar. (RAYMOND). Empr. à l'a. prov. caisson (1375 ds PANSIER t. 3), dér. de caissa (caisse). L'ital. cassone « grosse caisse, boîte » (XIVe s. ds BATT.) peut seulement expliquer la forme casson de 1559. Fréq. abs. littér. :182.
DÉR. Caissonné, ée, adj., archit. À caissons. La calotte d'une coupole caissonnée, à la façon du Panthéon (MORAND, Pare faite de Saligny, 1947, p. 128). []. 1re attest. 1885 (Daudet ds Lar. Lang. fr.); de caisson étymol. 2, suff. .
BBG. — KOHLM. 1901, p. 16. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 100. — SAR. 1920, p. 46. — Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 45. — WIND 1928, p. 45, 65, 142, 146.

caisson [kɛsɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1751; « petite caisse », 1636; caixon, 1418; anc. provençal caisson, de l'occitan caissa « caisse ».
1 Chariot de l'armée consistant en une grande caisse montée sur des roues, utilisé pour les transports militaires. || Caissons d'artillerie. || Caisson de munitions, de vivres.
1 Des querelles, des clameurs, dont le bruit se joint aux roulements des tambours, aux jurements des charretiers, au bruit des caissons et des canons.
Ph. P. Ségur., Hist. de Napoléon, IV, 7.
2 (1787). Vieilli. Coffre ménagé sous le siège ou à l'arrière d'une voiture.
3 Caisse métallique pleine d'air permettant d'effectuer des travaux sous l'eau. Cloche (à plongeur). || Caisson à air comprimé.
Maladie des caissons : ensemble des troubles liés aux accidents de décompression ( Barotraumatisme) dont peuvent être victimes les scaphandriers et les ouvriers des caissons.
4 (1832). Mar. Caisse contenant certains objets du bord. || Les caissons d'un canot. || Caisson à hamacs. Bastingage (1).
1.1 Ces quatre caissons étanches (1 200 litres au total) serviront de réserve pour l'eau potable et pour une partie des provisions. Mais leur raison essentielle sera de pouvoir contribuer à la sécurité du bateau dans le cas où cette partie de la carène tosserait trop longtemps sur un rocher (…)
Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile, p. 44.
5 (1694). Archit. Vide laissé par l'assemblage des solives d'un plafond.Compartiment creux, orné de moulures, servant à décorer un plafond, une voûte. || Un plafond à caissons. || Plafond (cit. 1) en caissons. || Une haute voûte à caissons dorés (→ Polyédrique, cit.).
1.2 Alors Besson se retourna vers le trou lumineux qui brillait au fond de l'église, et il laissa monter la peur (…) Le mouvement de roulis balançait les colonnes de marbre, faisait monter et descendre le plafond à caissons.
J.-M. G. Le Clézio, le Déluge, p. 201.
Techn. (ameublement). Partie d'un bureau placée sous la table, de part et d'autre de la place réservée à l'utilisateur, et où peuvent se loger des tiroirs superposés. || Un bureau à caisson.
6 Techn. Enveloppe d'un réacteur nucléaire qui contient le fluide refroidisseur.
7 Fam. Tête.Se faire sauter le caisson : se brûler la cervelle, se tirer un coup de revolver dans la tête. Suicider (se).
2 C'est à se faire sauter le caisson, si l'on ne se sent pas le courage d'être un lâche !
J. Vallès, le Bachelier, p. 100.
3 Elle lui a donné trois semaines de plaisir et puis elle l'a quitté — pour le comique de la troupe. Papa était un homme qui prenait l'existence au sérieux. Il a soigneusement astiqué son grand revolver d'ordonnance et il s'est fait sauter le caisson.
J. Anouilh, Colombe, p. 18.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Caisson — (French for box ) may refer to:* Caisson (Asian architecture), a spider web ceiling * Caisson (engineering), a sealed underwater structure * Caisson (military), a two wheeled cart carrying ammunition * Caisson (pen name), of Edward Sperling *… …   Wikipedia

  • Caisson — Saltar a navegación, búsqueda El término caisson puede referirse: a Edward Sperling, cuyo seudónimo era Caisson; a un pozo de cimentación, tipo de cimentación profunda, cuyo nombre en francés es caisson; al síndrome de descompresión, alteración… …   Wikipedia Español

  • Caisson — Cais son, n. [F., fr. caisse, case, chest. See 1st {Case}.] 1. (Mil.) (a) A chest to hold ammunition. (b) A four wheeled carriage for conveying ammunition, consisting of two parts, a body and a limber. In light field batteries there is one… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • caisson — (n.) 1704, from Fr. caisson ammunition wagon, box, crate, from M.Fr. caisson large box (16c.), from It. cassone, augmentive form of cassa a chest, from L. capsa a box (see CASE (Cf. case) (n.2)) …   Etymology dictionary

  • Caisson — (fr., spr. Kässong), 1) Kasten, Casette; 2) Pulverwagen; 3) (C. quarrée, spr. K. karreh, Bauk.), so v.w. Cassette 2) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Caisson — (franz., spr. käßóng), Kasten ohne Boden aus Eisen oder Holz, mittels dessen man bei Gründungen unter Wasser bis zum tragfähigen Baugrund hinabdringt, und worin das Grundmauerwerk ausgeführt wird (s. Grundbau und Felssprengung) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Caisson — hat im Grundbau zweifache Bedeutung. Man versteht darunter: 1. Schwimmkasten mit Boden, auch Senkkasten oder Senkschiff genannt; 2. die wasserfreie Arbeitskammer, die bei mittels Preßluft zu senkendem Mauerwerk unter letzterem hergestellt und… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Caisson — (frz., spr. kässóng), Kammer aus Eisen, dient bei der Preßluftgründung als Arbeitsstätte unter Wasser. Caissonkrankheit, eine Reihe von krankhaften Erscheinungen, die zuweilen bei Arbeitern in C. durch den hohen Luftdruck bei zu raschem Übergang… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • caisson — Caisson. s. m. Grande caisse qui sert ordinairement pour porter les vivres à l armée. Les caissons de l artillerie. les caissons des vivres. les caissons des Munitionnaires …   Dictionnaire de l'Académie française

  • caisson — [kā′sən, kā′sän΄] n. [Fr < It cassone < cassa, a chest < L capsa, a box, CASE2] 1. a chest for holding ammunition 2. a two wheeled wagon for transporting ammunition 3. a watertight enclosure inside which underwater construction work can… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.